Initiatives récentes

La LBEC se joint à l'appel international pour en finir avec la violence contre les enfants 

La LBEC a signé la pétition pour demander la fin de la violence contre les enfants et qui demande que tous les Etats membres de l'ONU à mettre en oeuvre les importantes recommandations de L'étude du Secrétaire Général de l'ONU sur la Violence. L'étude montre l'étendue impressionnante de cette violence ainsi que ses effets destructeurs sur les enfants, leurs familles, leurs communautés et la société en général. L'étude constate clairement le besoin urgent d'une action immédiate pour prévenir et lutter contre la violence faite aux enfants sous toutes ses formes.

Des organisations non gouvernementales locales, nationales, régionales et internationales de toutes les régions du monde demandent tous les Etats membres de l'ONU à mettre en oeuvre les importantes recommandations de cette étude. Ayant attentivement considéré les différents moyens de garantir une autorité mondiale dans ce domaine, nous appelons les Etats membres à agir, lors de l'Assemblée Générale de 2007, en vue de nommer un Représentant spécial du Secrétaire Général de l'ONU sur la Violence contre les enfants. Il travaillera avec le système onusien, les Etats membres, les ONG, les enfants et les jeunes en tant que défenseur de haut niveau et de renom qui entreprendra des actions concrètes afin d'en finir avec la violence contre les enfants partout dans le monde. Signez la pétition.

Le conseil d’administration de la LBEC adopte à l’unanimité une motion pour appuyer un financement accru en faveur des enfants et des familles autochtones

Le conseil d’administration de la Ligue pour le bien-être de l’enfance du Canada (LBEC) a adopté à l’unanimité une motion pour appuyer l’allocation d’un financement suffisant au profit des enfants et des familles autochtones défavorisés et à risque. Le conseil d’administration a aussi conclu que le gouvernement fédéral devait traiter des préoccupations exprimées par l’Assemblée des Premières Nations concernant le besoin disproportionné de services parmi les enfants et les familles autochtones. Continuez ...

Rapport du Groupe d'experts indépendant sur les programmes de subventions et de contributions du gouvernement fédéral

Le Groupe d'experts a conclu qu'un changement fondamental s'impose, qu'il est non seulement possible, mais aussi nécessaire de simplifier l'administration des programmes et de renforcer la responsabilité, et que les dirigeants politiques et la fonction publique doivent faire preuve de leadership continu.

De l'ombre à la lumière : La transformation des services concernant la santé mentale, la maladie mentale et la toxicomanie

Après avoir examiné le rapport intitulé De l’ombre à la lumière : La transformation des services concernant la santé mentale, la maladie mentale et la toxicomanie, publié par le Comité sénatorial permanent des affaires sociales, des sciences et de la technologie, la LBEC écris à tous ses membres pour les encourager à appuyer l’application des recommandations de ce rapport, soit par lettre au Premier ministre ou le ministre de santé. Le gouvernement fédéral n’a pas encore révélé s’il appliquerait l’une ou l’autre des recommandations du comité sénatorial. Si vous voulez obtenir une copie électronique pour envoyer au Premier ministre, contactez nous à l’adresse suivante : info@cwlc.ca . Cliquez ici pour lire la lettre...

16e Congrès de la International Society for the Prevention of Child Abuse and Neglect

La LBEC, représentée par Peter Dudding, directeur général, et Gordon Phaneuf, directeur des initiatives stratégiques, participe au 16e congrès de la International Society for the Prevention of Child Abuse and Neglect (ISPCAN) sur la maltraitance et la négligence envers les enfants, à York, Angleterre. L'évolution rapide de notre monde contemporain apporte de nombreux nouveaux défis aux personnes oeuvrant à la protection et au bien-être des enfants. Le titre du congrès, « Les enfants dans un monde en transition : Faire les bons choix » (Children in a Changing World: Getting It Right), reflète la nécessité de s'assurer que la recherche, les connaissances, les politiques, le genre de services et les compétences requises pour la pratique traitent de ces questions et tirent profit de ces opportunités, en plus de reconnaître les dangers et les conséquences négatives.

Passer des faits à l'action : Exemples de cas en protection et en bien-être de l'enfance (Translating Evidence into Action: Case examples in child welfare) est la présentation PowerPoint de messieurs Dudding et Phaneuf. Inspirée de leur atelier, cette présentation examine, entre autres, l'accumulation d'éléments probants, parle des forces et des contraintes des systèmes actuels de collecte de données et détermine les défis à relever. Vous pouvez télécharger une copie de la présentation ici.

UNICEF Canada et la LBEC

UNICEF Canada et la Ligue pour le bien-être de l’enfance du Canada (LBEC) exhortent conjointement le gouvernement fédéral à élaborer le premier budget du Canada axé sur les enfants. Une lettre décrivant l’initiative proposée a été envoyée le 29 juin 2006 à l’Honorable James M. Flaherty, ministre des Finances. De nombreux pays ont adopté des « budgets pour enfants » et le temps est venu pour le Canada d’assumer le leadership qui lui revient en leur emboîtant le pas. UNICEF Canada et la LBEC réclament un budget qui indique clairement les fonds consacrés à des services destinés aux enfants ainsi que l’impact d’autres dépenses publiques sur les enfants (par exemple, la justice, l’environnement, etc.). On espère que cette proposition fournira une évaluation exacte de l’impact des budgets fédéral, provinciaux et territoriaux sur le bien-être des enfants. Vous pouvez lire la lettre sur notre site web PDF document.

Réunions consultatives

Le renforcement des capacités pour la prévention de la violence, y compris la prévention des mauvais traitements infligés aux enfants, constitue une priorité émergente pour l’Organisation mondiale de la santé (OMS). La LBEC, par le biais de sa participation à l’Alliance pour la prévention de la violence de l’OMS et en raison de son rôle de leader dans la prévention de la violence envers les enfants au Canada, a été invitée à participer aux séries de réunions consultatives techniques les 15 et 16 juin 2006 avec des spécialistes de la prévention de la violence et des blessures venus de tous les coins du monde. Les réunions avaient pour objectif la conceptualisation, le design et l’élaboration d’un programme mondial d’encadrement sur la violence et la prévention des blessures. L’établissement d’un tel programme par l’OMS visait à produire un certain nombre d’avantages comme l’amélioration des possibilités de financement institutionnel, la promotion d’activités se déroulant dans le cadre du programme, et l’amélioration de la probabilité de ces programmes de recevoir les approbations gouvernementales.

Forum sur santé mentale 

Le 12 juillet 2006, le Centre pour la promotion de la santé (Division de l'enfance et de l'adolescence et Division du vieillissement et des aînés) a organisé un forum fort réussi sur la santé mentale. À cette occasion, trois conférenciers distingués ont présenté un exposé – M. Peter Dudding, directeur exécutif de la LBEC; Mme Faith Malach, directrice exécutive de la Coalition canadienne pour la santé mentale des personnes âgées; et Dr Ian Manion, codirecteur du Centre d’excellence en santé mentale des enfants et des adolescents de l’Ontario au Centre hospitalier pour enfants de l’est de l’Ontario. L’activité, qui a été animée par Mme Kelly Stone, directrice de la Division de l’enfance et de l’adolescence, et Mme Margaret Gillis, directrice de la Division du vieillissement et des aînés, a attiré plus de 170 participants de l’intérieur et de l’extérieur du gouvernement.

Faire un don maintenant par CanadaHelps.org